Prendre rendez-vous Doctolib

Psychothérapie

Les différentes courants psychothérapeutiques

Les psychothérapies sont des outils employés par les psychiatres et psychologues afin de traiter les troubles psychologiques chez l’adulte, l’adolescent et l’enfant. Il en existerait plus de 400, regroupées en 4 grands courants de psychothérapie, les psychothérapies d’orientation:

-psychodynamique et psychanalytique
-comportementale et cognitive
-familiale et systémique
-humanistes d’orientation expérientielle

a. L’approche psychodynamique et psychanalytique

L’approche psychodynamique regroupe des pratiques qui vont de la psychanalyse traditionnelle aux psychothérapies psychodynamiques longues ou brèves. Elle est principalement influencée par la psychanalyse (dont le fondateur est Freud) et met l’accent sur la prise de conscience par le patient des conflits psychiques dont il souffre ainsi que sur l’acquisition de nouvelles capacités psychologiques et développementales. Ces psychothérapies s’adaptent aux caractéristiques du patient et se déclinent généralement en plusieurs étapes selon les niveaux d’organisation psychique du patient et des interactions relationnelles établies. Sont distinguées les psychothérapies à long terme (plusieurs séances par semaine sur une durée d’au moins une année) et les psychothérapies brèves ou à court terme (nombre de séance inférieur ou égal à 40). 3 techniques de l’approche psychodynamique se dégagent:

-La psychanalyse est une méthode d’investigation mettant en évidence la signification inconsciente des paroles, des actions, des productions imaginaires d’une personne. C’est une méthode qui est fondée sur les libres associations de la personne. La thérapie psychanalytique quant à elle est une méthode spécifiée par l’interprétation contrôlée des mécanismes de défense, de la résistance, du transfert et du désir.

-La thérapie brève psychodynamique (une séance par semaine sur 12 semaines)  est une intervention thérapeutique spécifique concernant un «  état  » ou un «  problème  » spécifique pour obtenir la modification de cet état ou la résolution du problème.

-La thérapie interpersonnelle psychodynamique (10 à 12 séances) dans laquelle l’accent est mis sur les expériences psychosociales et interpersonnelles de la personne.

b. L’approche comportementale et cognitive

Les thérapies cognitives et comportementales (TCC) sont basées sur les théories de l’apprentissage et sont utilisées pour prendre en charge la souffrance psychique d’une personne (adulte ou enfant). Elles s’appliquent grâce à une méthodologie expérimentale au cas par cas et visent à remplacer un comportement inadapté, résultat d’un apprentissage lié à des expériences passées, puis maintenu par les phénomènes de l’environnement. Ces thérapies sont basées sur des buts à atteindre fixés par la personne lui-même et le psychiatre/psychologue où la motivation joue un rôle important. Cette thérapie s’établit sur une relation thérapeutique dont les composantes sont  : chaleur, empathie, authenticité, professionnalisme, confiance mutuelle et acceptation du patient. Cette relation thérapeutique se fonde sur l’ici et maintenant, la sélection avec la personne de problèmes concrets à résoudre et une attitude consistant à tester des hypothèses thérapeutiques établies en commun.

Elle peut se présenter sous la forme de thérapie individuelle, de thérapie de groupe, de couple ou de thérapie familiale. Les séances sont limitées en nombre:
-10 à 25 séances pour les troubles anxieux et la dépression
-une centaine de séances pour les troubles de la personnalité.

Les techniques de thérapies cognitives et comportementales:

-la thérapie cognitive: thérapie fondée sur la modification des schémas cognitifs et du traitement de l’information.

-la thérapie comportementale: thérapie fondée sur les principes du conditionnement et de l’apprentissage social.

-la thérapie cognitivo-comportementale: thérapie fondée sur les théories de l’apprentissage et la modification des schémas cognitifs.

thérapie familiale cognitivo-comportementale: est utilisée dans l’approche familiale psycho-éducationnelle des psychotiques dans une perspective de réhabilitation psychosociale et dans le traitement de certains troubles de l’enfant et de l’ado.

c. L’approche familiale et systémique

L’attention du psychothérapeute se portera principalement sur les interactions ou sur les relations entre les membres du groupe ou de la famille et à la modification de ces interactions.

Les différents types de thérapies:

-de couple et de famille psychodynamique: centrées sur les expériences affectives, l’analyse de résistances, l’accès aux processus inconscients.

-de couple et de famille écosystémiques: centrées sur l’amélioration des communications dans l’ici et maintenant, des symptômes et des tâches nécessaires pour la prise en considération de l’écosystème.

-de couple et de famille cognitivo-comportementales: centrées sur l’amélioration des conduites et des cognitions, l’évaluation et la suppression des symptômes, l’atténuation de l’expression des émotions critiques et hostiles, la gestion du stress, l’apprentissage des habiletés aux relations sociales.

Psycho-éducation familiale: centrée sur l’information à propos des troubles, des maladies, des traitements et des attitudes adaptatives à adopter face aux perturbations liées à la maladie.

familiales humanistes: centrées sur les attentes et la personnalité des patients, leurs aptitudes à l’autonomisation et leur capacité à choisir de maintenir les symptômes ou de s’en dégager.

familiales éclectiques et intégratives: centrées sur l’ajustement des méthodes, des techniques et des théories en fonction des exigences des familles et des projets thérapeutiques.

familiales pour familles non volontaires: centrées sur l’apprentissage des contextes sociaux au sein desquels émerge la demande de soins ou l’injonction thérapeutique.

multifamiliales comportementales et cognitives: centrées sur l’échanges d’informations, sur l’entraide, le partage des problèmes et des moyens d’y faire face, le développement de la solidarité interfamiliale.

psychosociales psychodynamiques: centrées sur le psychodrame d’inspiration psychanalytique, les jeux de rôles, leur interprétation transférentielle.

psychosociales comportementales et cognitives: centrées sur l’apprentissage des habiletés sociales, de la réhabilitation socioprofessionnelle, de la gestion du stress.

d. L’approche humaniste ou existentielle.

L’approche humaniste (existentielle ou expérientielle) est centrée sur le présent, en misant sur la capacité de la personne à comprendre ses difficultés, à trouver ses propres solutions et à apporter les changements adaptés.

Elle vise à offrir des conditions de confiance et de respect favorisant le développement de la personne et vise à faciliter l’exploration de soi et l’expérimentation. La relation thérapeute/patient est égalitaire et non directive.:

Approche centrée sur la personne de Carl Rogers: centrée sur l’accompagnement psychologique de la personne dans son évolution vers plus de conscience de soi, de croissance et d’actualisation de son potentiel comme être humain.

error: Le contenu est protégé.