Prendre rendez-vous Doctolib

Psychologie

Les différentes appellations « PSY »

Sans titre-1

Connaissez-vous réellement la différence entre les appellations PSY?

Avant tout autre chose, il est utile de préciser que seuls 2 titres garantissent une formation reconnue par l’état  : le psychologue et le psychiatre. Vous pouvez vous en assurer en leur demandant leur numéro ADELI, ou contacter l’Agence Régionale de la Santé (ARS) de votre région pour vérifier s’ils sont bien inscrits sur le fichier ADELI national.

 

1. Les psychiatres sont docteur en médecine ayant suivi une spécialisation en psychiatrie (BAC +10). Ils peuvent prescrire des médicaments, établir des certificats médicaux, sont remboursés par la sécurité sociale. Ils ont pour objectif 1er d’établir un diagnostic, de préconiser un traitement (antidépresseur, anxiolytique, etc.), sont spécialisés dans les troubles psychiatriques et proposent des entretiens thérapeutiques en appliquant différentes méthodes. Ils portent un regard médical sur les problèmes psychiques et sont également en mesure de décider l’hospitalisation d’un patient.

 

2. Les psychologues ont un master 2 de psychologie (BAC + 5) ou un doctorat de psychologie (BAC +8). Ils ne peuvent pas prescrire de médicaments, ni décerner des certificats médicaux, ils ne sont pas remboursés par la sécurité sociale. Parfois des prises en charge par certaines mutuelles sont possibles. Ils sont formés et proposent des entretiens à visée thérapeutique (entretien de soutien, entretien de suivi, etc.), des entretiens à visée diagnostic (en proposant différents tests de mesure de l’intelligence, de l’anxiété, du stress, etc.).

 

3. Les psychothérapeutes disposent OBLIGATOIREMENT d’une formation de niveau BAC +5 en psychologie (parfois BAC + 3 comme les infirmières) ou ont été formés dans une école privée reconnue par l’état (AFTCC, EPP, EPHEP). En effet la loi règlemente l’usage du titre de psychothérapeute et impose l’inscription des professionnels au registre national des psychothérapeutes (vous pouvez le vérifier en contactant l’ARS de votre région afin de savoir s’ils ont ou pas un numéro ADELI). Cette inscription est dépendante d’une formation en psychologie clinique obligatoire (diplôme de niveau doctorat donnant le droit d’exercer la médecine en France ou diplôme de niveau master dont la spécialité ou la mention est la psychologie). Comme les psychiatres et psychologues le psychothérapeute cherche à soulager les troubles du comportement et psychologique en adoptant une approche très concrète et est spécialisé dans un domaine en particulier. Les actes psychothérapiques sont des outils de traitement utilisés pour soigner des troubles psychiques.

 

4. Les psychanalystes s’occupent des personnes confrontées à des difficultés psychologiques en appliquant comme courant théorique la psychanalyse. Leur rôle est d’écouter le patient, d’analyser leur discours pour en comprendre le fonctionnement et le cheminement. Aucune disposition légale ne règlemente la pratique de la psychanalyse en France. N’importe qui peut ainsi se déclarer psychanalyste, il est important de vérifier que le professionnel que vous allez consulter soit psychologue psychanalyste, psychiatre psychanalyste ou au moins affilié à une société psychanalytique reconnue comme l’association psychanalytique internationale (API), la société psychanalytique de Paris (SPP), la société de psychanalyse freudienne (SPF), l’association psychanalytique de France (APF), etc. Ils ont pour obligation morale (et non légale) de se faire eux-mêmes suivre par un spécialiste et suivi une formation dans ce domaine.

Les différentes psychologies

Sans titre-1

L’usage du titre de psychologue en France est protégé et régi par l’article 44 de la loi n°85-772 du 25 juillet 1985. Sont psychologues les personnes ayant obtenu un master 2 de psychologie (une licence de psychologie et un master 1 de psychologie). L’usurpation du titre de psychologue est un délit (infraction prévue par l’article 433-17 du code pénal). A noter seul le titre de psychologue est exigé, pas sa spécialisation. Le psychologue a l’obligation de s’inscrire au répertoire ADELI du département du lieu d’exercice afin d’être enregistrés sur un fichier. Vous pouvez contacter l’ARS de votre région pour vérifier que celui-ci est bien enregistré sur le fichier ADELI. Ceci est une liste non exhaustive.

1. La psychologie clinique: est l’étude approfondie des cas individuels. L’expression clinique provient de l’étymologie grec «  KLINE  » signifiant «  lit  », et renvoie à l’image du professionnel au chevet d’un patient.

2. La psychologie du travail: s’intéresse aux attitudes et comportements humains individuels et collectifs en rapport avec le travail au sein des organisations.

3. La psychologie de la santé: s’intéresse au rôle des facteurs psychologiques sur les comportements de la santé, ainsi qu’à celui des facteurs psychologiques sur le déclenchement et l’évolution des maladies.

4. La psychologie sociale: s’intéresse aux relations sociales et tente de comprendre les comportements des groupes, en plus des attitudes de chaque personne à travers leur façon de réagir ou de penser dans le milieu social.

5. La psychologie développementale: s’intéresse à l’étude des changements dans le fonctionnement psychologique (fonctions sociales, affectives et cognitives) de l’individu tout au long de sa vie.

6. La psychologie cognitive: s’intéresse au fonctionnement de la pensée humaine en explorant les mécanismes impliqués dans la perception, la mémoire, le raisonnement, la résolution de problème, le langage et la prise de décision.

7. La neuropsychologie: s’intéresse aux relations existantes entre le cerveau et le fonctionnement psychologique (comportements, émotions et fonctions cognitives).

8. La psychologie positive: s’intéresse à l’étude des conditions et processus contribuant à l’épanouissement ou au fonctionnement optimal des gens, des groupes et des institutions. A ne pas confondre avec la pensée positive.

9. La psychologie juridique: consiste en l’étude systématique des relations entre la psychologie et le droit. C’est une voie de recherche menant des études psycho-juridiques, cad des études d’objets et/ou de sujets réalisées à partir du savoir des juristes et des spécialistes de la psychologie.

10. Psychologie scolaire: s’intéresse aux troubles du comportements et d’apprentissages chez les enfants et les adolescents, ainsi que de la prise en compte du développement psychologique, cognitif et social des élèves.

11. Psychologie gérontologique: s’intéresse aux mécanismes psychologiques liés au vieillissement et travaille également sur les changements survenus au cours du vieillissement touchant l’identité.

12. Psychopathologie: est l’étude scientifique et clinique des troubles psychiques et s’intéresse aux facteurs influençant ou causant les troubles et les mécanismes de développement des troubles.

13. Psychologie interculturelle: s’intéresse aux processus psychologiques dans leur contexte culturel et étudie les relations existantes entre la culture et la psychologie.

error: Le contenu est protégé.